26 juin 2016

Premier tri de l'année : deux petites toisons d'Ouessant

Ces deux toisons viennent de Pont de Buis, avec une jolie couleur noisette qui donne de belles variantes dans la laine filée.

SPA51942  SPA51940

Au bout d'un peu plus de deux heures, assise par terre dans l'herbe, j'ai fini.

SPA51957

En haut à droite, les recoupes, mises de côté pour ma copine Bébète, qui a bien envie de tester ces petits morceaux dans ses feutrages.
Les recoupes, c'est filable, mais comme disait je-ne-sais-plus-qui : filer des recoupes, ça n'est plus du filage, c'est du sport. Et j'ajoute qu'un fil de recoupes est moins beau qu'un fil fait avec les longues fibres venues des mêmes bêtes.

En haut à gauche, ce qui est déjà parti dans le compost : débris végétaux, mousse et petits insectes bien morts, morceaux trop feutrés, trop rugueux, trop crottés, parties arrières des pattes et du pourtour de l'appareil à déjections.

En bas, ce que je garde et qui est déjà mis à tremper dans un bidon bleu avec de l'eau de pluie et une petite poignée de percarbonate de soude, bien diluée dans l'eau. Le bidon est fermé hermétiquement, mis contre un mur recevant du soleil dans la journée (quand il y en a). J'ouvrirai dans une dizaine de jours pour rincer (voire plus, si le temps reste trop au gris et que les températures ne montent pas un peu).

Et cet après-midi, je m'en vais récupérer d'autres toisons d'Ouessant, du côté de Plouarzel. En fonction de la quantité que je vais récupérer, j'organiserai peut-être un trafic, comme l'année dernière, histoire d'en faire profiter d'autres fileuses.

Posté par eibhlin à 13:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


20 juin 2016

Avec ce que les copines du Tuk Tuk m'ont donné, j'ai fait tourner la cardeuse

Une multitude de petits restes, trois catalogues BdF et des petits bouts de fils, trop courts pour être intégrés dans un tricot, de la couleur, des matières diverses et variées (et dans le lot, sans doute trop de synthétique pour qu'on puisse imaginer les recycler en feutrage).

Un peu plus de 80g de fibres, passées et repassées à la cardeuse, en tâchant de garder des petits morceaux de couleurs bien différenciées.

Marrant : comme pour ma première nappe de restachous, la couleur dominante tire sur le violet.

SPA51947

Et une fois filé, retordu avec un fil de coton bleu, ça nous donne 94g et 9550cm de fil (pas loin de 100m donc).

SPA51955

Dès demain, je m'en vais soumettre l'écheveau à la validation de mes copines du Tuk Tuk. Si les fibrophiles valident l'esthétique et l'intérêt du fil, il sera ajouté aux lots de la tombola prévue à Commana pour le méga-festival-de-oufs-que-ça-va-être-vraiment-bien mi juillet.

Posté par eibhlin à 19:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 juin 2016

Cet été, à Commana...

Les 9 et 10 juillet 2016, une belle fête en perspective !

Petit à petit, les choses se précisent. Les préparatifs avancent. Avec d'autres, je suis plein pot dedans et je me fais déjà une joie de voir certaines personnes en vrai et de partager plein d'idées, d'astuces, de fibres et de sourires. Je retourne à mes ouvrages...

Flyer_lesfibrophiles_a5_web-page-001 Flyer_lesfibrophiles_a5_web-page-002

Posté par eibhlin à 19:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

04 juin 2016

Et toi, tu la prépares comment ta fibre d'Ouessant ?

La question est venue sur le tapis lors d'une conversation avec Kanisha (en ce moment trop occupée avec les agnelages et les tontes qui ont démarré, pour alimenter son blog). Les toisons, je les trie, puis je les mets tranquillement à fermenter. Une fois rincées et sèches, elles se présentent en morceaux, un peu trop compacts à mon goût pour les filer facilement.

SPA51936

Au début, je passais tout à la cardeuse, mais je me suis rendue compte que le résultat me satisfaisait mieux en écharpillant les morceaux entre mes doigts. Ca m'évite un certain nombre de bouboules (nepps chez les anglo-saxons) un peu plus fastidieuses à filer, mais ça n'est pas plus rapide qu'avec une cardeuse.

Donc, avec mes doigts, je prends ça :
SPA51937

Pour en faire ça :
SPA51938

Et je n'ai plus qu'à filer le nuage.

Ensuite, c'est le filage qui détermine l'aspect du fil. Tant qu'on peut en faire quelque chose, ça me va, mais j'ai une très nette préférence pour le fin, voire le tout fin, même si c'est plus long à faire.

Avec du moyen et du presque fin, je me suis fait deux petits bonnets. Le premier est un tychus tout en Ouessant et d'une simplicité enfantine à tricoter. Il n'est pas des plus doux, mais tient bien chaud aux oreilles. Le deuxième n'a qu'une torsade en Ouessant, histoire d'utiliser la seule pelote que j'avais filée avec cette épaisseur-là. On dirait un peu un bonnet d'apprentie sorcière. J'ai piquée l'idée du do-it-yourself hat de Robbyn Kenyon pour le faire à ma sauce.

SPA51933

Posté par eibhlin à 16:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,