Enfin bon, quand je dis qu'il fait chaud, ça reste raisonnable.

Ici on est préservé, pas de grosse canicule comme ailleurs. Même les jours où on a eu vraiment chaud cet été, on a tout juste dépassé les 30°.

Il y a six jours, j'ai sorti mes toisons d'Ouessant noires du bidon bleu et avant d'en mettre deux autres dans la soupe odorante. J'ai rincé, remis sur cagettes, dehors. Depuis, ça se rince ou ca s'aère (en fonction de la météo). Je voudrais qu'il pleuve un peu pour que ça soit mieux rincé et aussi pour que mon bidon d'eau de pluie puisse se remplir. Ce soir il est à sec.

Parce que ce soir,  j'ai ouvert mon mini-bac de fermentation où quelques mèches de  Finull macéraient gentiment depuis le 9 août.

L'odeur était la bonne, juste bien comme il faut (ça poquait fort). J'ai sorti les mèches. La couleur de la soupe me semblait bonne aussi.

SPA52079  SPA52080

J'ai rincé (toujours à l'eau de pluie) puis mis à sécher.

Ca sent encore (c'est normal), mais encore mouillé, c'est tout doux, on dirait qu'il n'y a plus de gras et les mèches se détachent bien.

SPA52081  SPA52083 

Puis j'ai couvert d'une autre cagette (en ajoutant une pierre dessus, pour que ça ne parte pas avec le vent, parce qu'ici, du vent, il y en a !).

Et pour continuer à tirer toutes les vertus de la soupe, j'y ai remis les quelques mèches de Finull/Gotland qui me restaient.

SPA52084  SPA52082

J'ai hâte que toutes cette fibre exotique soit lavée, peignée, cardée ou écharpillée (j'aviserai le moment voulu), pour pouvoir la filer.