D'abord le tout seul :

SPA52429   SPA52428

Retordu en deux brins :

SPA52461   SPA52462

Avant lavage 184,5m pour 102g.
Je m'attendais à ce qu'après lavage, il perde en longueur (normal, je passe à l'eau bouillante, ça feutre un peu, mais ça stabilise aussi le fil et ça évite les mauvaises surprises au tricot - enfin, c'est l'idée...) et aussi en poids, puisqu'après une fermentation, l reste toujours du gras.
Trois jours plus tard, l'écheveau lavé est sec. Effectivement, il ne mesure plus que 167,3, mais le poids est toujours de 102g. Bon...

Et j'ai profité du "beau" temps pour ressortir un peu de blanc de Saint-Renan de la soupe et le remplacer par du joli Ouessant noir.
Je sais déjà que le Ouessant noir en sortira tout beau, mais j'ai comme un gros doute sur le blanc, pourtant l'odeur de la soupe est la bonne (ça pue fort avec le même genre d'effluves qu'à chaque fois que j'ai lavé comme ça).

Le bout des mèches du blanc est resté un peu crade (noirâtre), malgré 10 jours dans la soupe. Si ça se trouve, la fibre, pas assez rustique, n'aura pas trop aimé le traitement par fermentation (le blanc me semble un peu plus gris et moins blanc qu'au moment du trempage). J'ai rincé malgré tout et mis à sécher/aérer/rincer (en fonction de la météo des jours à venir). Mais il faudra peut-être que je relave ensuite. Ca ne me plaît qu'à moitié.

Puis, je me suis attaqué au tri d'un autre carton de blanc de Saint-Renan... et là, découragement !
De la paille tout partout, d'autres trucs pas identifiés (végétaux, insectes ou autres). J'ai abandonné, fais un vague tri pour envoyer au moins le complètement irrécupérable à la déchèterie (ça, c'est fait !) et je me dis que je trierai le blanc qui me reste quand je saurai si ce qui est sorti de la soupe ne me demande pas trop de boulot à renettoyer. On saura d'ici une dizaine de jours.

Alors, j'ai jeté un oeil sur le Ouessant noir de Saint-Renan. Là non plus, pas moyen d'en récupérer beaucoup. J'ai trié, mais je n'en ai gardé que très peu, là, c'est le haut des mèches qui étaient souvent trop feutrées (même pour moi.. c'est pour dire). Dommage, la fibre est longue et douce. Ce que j'ai gardé est illico parti dans la soupe avec le Ouessant noir qui y était déjà.