Du blanc en deux brins, filé quasiment en suint (on dirait que la fermentation marche moins bien sur ces mèches longues et bien crimpées), 159,5m pour 90g.
Et un nouveau retors chaînette d'un joli vert de cul de cardeuse, 77m pour 54g.

SPA52618   SPA52625

Une semaine plus tard, j'ai lavé mon écheveau de blanc, j'ai eu du mal à l'avoir propre tellement il était gras. Une fois lavé, il a changé d'aspect, c'est normal pour moi, mais d'habitude je ne montre pas.

Là, puisque j'ai fait la photo, je fais voir. Ca semble moins net, moins lisse, mais ça reste parfaitement tricotable et c'est voulu. Au moins quand ils viennent d'une toison brute, je maltraite mes écheveaux, je les ébouillante, je les foule (les claque violemment sur une suface lisse plusieurs fois) ce qui génère un très léger feutrage. L'idée, c'est qu'une fois tricoté, ça ne bouge plus (ou en tout cas beaucoup moins). Mais quand je tricote, c'est en général avec l'idée que l'ouvrage tienne dans le temps. J'ai des pulls qui ont 15 ans ou plus et qui semblent (presque) comme neufs - sauf pour certains,  tricotés en acrylique, mais finalement ça c'est logique, l'acrylique c'est pas un truc fait dans la nature. Le synthétique, ça respire moins, ça isole moins bien (du chaud, comme du froid) et souvent, ça ne tient pas la marée (même si c'est pas cher).

SPA52645

Sinon, j'ai un début de bobine de landes de Bretagne (j'arrive au bout de la toison récupérée en mai dernier chez Patrick Sastre, qui vend désormais sa production laineuse sur naturalwoolplace) et un retors chaînette riquiqui de culs de cardeuse, à dominantes vertes et grises, 55m pour 30g.
Le landes sera probablement retordu sur lui-même.

SPA52646   SPA52647

J'arrive à la moitié de ce "défil26" (l'idée étant de montrer tous les 15 jours ce que j'ai filé pendant cette période), mais en jetant un oeil sur le stock de fibres qu'il me reste, je pense que je ne devrais pas avoir de mal à montrer d'autres filages d'ici 6 mois, même si je n'achète aucune fibre et que je ne récupère plus aucune toison d'ici la fin. Je me dis que pour d'éventuels lecteurs, ça peut être lassant de voir encore et encore des écheveaux qui se ressemblent plus ou moins. Mais, je vais continuer quand même, l'exercice est intéressant et me permettra d'avoir des repères chronologiques sur mes  filages pendant une période assez longue.