Celui qui m'a fait vraiment venir le geste naturellement, c'est le turc modulaire de Majacraft. Il m'a filé du ruban de corriedaile, du chien et quelques autres trucs, sans difficulté (toujours en poids léger), mais problème : il est moche (enfin, je le trouve moche) et tant qu'à faire j'avais envie d'un fuseau joli. Le turc modulaire est donc parti chez une copine qui a déjà commencé à le faire tourner (plutôt bien d'ailleurs).

J'ai testé aussi le fuseau avec fusaïole en quartz, en haut de la tige. Là, c'était joli, plutôt joli, mais question inertie, plutôt moyen. D'ailleurs, je l'ai prêté pour quelques mois à des gens biens.... Et si je l'ai prêté, c'est sans doute qu'il ne me manquera pas.

Un autre petit fuseau turc s'imposait à moi ! Je le voulais avec un crochet, persuadée que je ne saurai pas faire sans, mais  je voulais aussi que le crochet ne risque pas d'accrocher la pelote quand on enlève la tige. Sur le Majacraft, c'est ce qui m'arrivait régulièrement - mais faut dire aussi que je ne range pas mon fil joliment comme font d'autres - soit je n'y arrive pas, soit j'ai la flemme (et parfois un peu des deux). J'avais déjà mon fuseau historique (comme à Ouessant) que j'aime bien, mais j'ai quand même été m'acheter un autre fuseau (dont je ne compte absolument pas me séparer). L'historique (comme sur l'ïle) est raide à utiliser (mais les dernières infos qu'on m'a données me laissent entendre qu'on ne l'utilise pas suspendu, mais je ne sais pas exactement comment, en le faisant rouler sur la cuisse). En suspendu il est tout à fait utilisable et fait un fil tout fin (la taille de l'encoche ne permet pas d'en faire un gros), très régulier, même s'il a tendance à tomber plus que de raison et qu'il pèse 90 g. Et le petit turc venu de Russie (31 g) que je me suis offert (pour un prix tout à fait abordable) m'a déjà fait des fils à tomber à partir de laine d'Ouessant même pas écharpillée. Non seulement la vendeuse est adorable, mais il tourne bien, très bien. Je les garde, ces deux-là, parce qu'ils tournent bien et parce qu'ils sont beaux.

SPA52854   SPA52855

Bon, avec deux fuseaux en stock, on a de quoi faire, non ? Euh, oui... techniquement, y a pas besoin d'autre chose.

Mais.... le mois dernier, j'ai eu l'occasion d'acquérir un gros truc, pas turc et pas poids léger (66 g) vendu en kit filage par la Guild centre Bretagne de filage tissage et teinture. Patsie m'en avait collé un entre les mains l'année dernière (et j'ai passé les mois suivants à me traiter de cruche pour ne pas lui avoir demandé de l'acheter sur le champ). Il est gros, facile à prendre en main et très bien étudié. Il tourne longtemps, très longtemps.
Le même jour, j'ai vu Aurélie de l'Atelier aux pies. Je savais qu'elle s'était mise à touner le bois, j'avais vu ses petits turcs tourner au bout des mains d'autres que moi, mais je pensais lui en acheter un juste pour l'aider un peu (parce que ce qu'elle fait est bien). Ses turcs n'ont pas de crochet au bout et j'étais persuadée que ça ne marcherait pas pour moi. J'avais tort, complètement tort. Et j'en suis à me demander pourquoi je me faisais un fromage avec cette histoire de crochet. Le joli turc que je lui ai pris (26 g) est aujourd'hui résolument mon fuseau préféré, avec lequel j'ai découvert que je peux filer en marchant (sans casse) pendant quelques kilomètres. Un très bel objet, d'une efficacité redoutable, fabriqué localement et qui permet une très belle régularité (même si non, je ne sais toujours pas ranger joliment mon fil sur un turc).

SPA52852   SPA52853

Il me reste à essayer les fuseaux supportés (mais ça ne sera pas pour tout de suite).