03 juin 2018

Defil26, vingt-troisième quinzaine

Du coton, parce qu'il y avait longtemps que je n'avais pas fait, qu'il m'en reste et que ça me permettra peut-être de compléter un projet de tricot en cours (de gamberge, comme de réalisation). Retors à deux brins, tout simple, 109,5 m pour 89 g.

SPA52729Grande

Et de ma macératon de chou, finie au henné, j'ai obtenu une fibre d'une jolie couleur beige rosé que j'ai retordu en chaînette : 35 g pour 40,5 m. Je ne sais pas encore si les jolies nuances survivront au bain. C'était un essai, que ça tienne ou non, je n'en aurai pas plus.

SPA52723   SPA52731

Première toison de la saison : une avranchine noire du Menez Hom, souvenir de la journée de la tonte du 13 mai dernier.

Au tri, c'est rapide, les parties crottées ont été retirées juste après la tonte. Par contre, il y a foison de très petits débris végétaux. Sur une autre fibre, ça me ferait pester, mais là, je crois que ça partira très facilement à l'écharpillage. La laine est différente au toucher par rapport à toutes les autres toisons brutes où j'ai mis mes mains jusqu'ici. C'est moins gras et quand on étire, ça a un côté "aérien" que j'ai du mal à définir autrement. C'est plutôt doux, mais on ne verra si c'est vraiment vraiment doux qu'une fois lavé.

Cette fibre est paraît-il infeutrable au savon. En tout cas, d'après le berger, beaucoup s'y sont essayées, aucune n'a réussi.

SPA52733

Je ne suis pas certaine qu'un lavage par fermentation soit la meilleure des solutions, mais comme j'ai la flemme de m'activer plus que de raison, mes trois cagettes partent dans le bidon et je me programme une sortie du bidon d'ici une quinzaine de jours (vers le 15 juin).

 

Posté par eibhlin à 12:32 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,


20 mai 2018

Defil26, dix-neuvième, vingtième, vingt-et-unième et vingt-deuxième quinzaines

Du blanc en deux brins, filé d'abord sur mon tout petit rouet en S (ça c'est la nouveauté) et retordu en Z sur le grand : 135 m pour 119 g,

Et le début d'un filage plaisir : je crois que c'est la plus belle toison brute que j'ai jamais eu entre les mains. La fibre est longue, douce et a décidé qu'elle serait filée toufin. On ne va pas contre les injonctions d'une si jolie fibre. Ca prendra du temps, mais tant pis.

SPA52699  SPA52700

En retors à deux brins, sur elle même, cette jolie fibre nous donne 217 m pour 97 g. Le retors (en S) a mal pris, peut-être parce que le fil est un peu gras, ou alors parce que je l'ai fait sur mon machin jumbo (que je trouve souvent moins fiable que les bobines standards) alors je l'ai repassé dans le même sens pour obtenir un fil qui me semble joliment équilibré. Y a plus qu'à laver le gras.

SPA52706

Petite bobine d'un nouveau tout-seul du même gris et petite bobine Ouessant noir, pour un retors chaînette (parce qu'il y a longtemps que je n'ai pas fait).

SPA52718   SPA52717

Le Ouessant nous donne 51,7 m pour 54 g. Le gris attend toujours sa deuxième bobine. Et la dernière quinzaine se finit par un petit navajo de blanc : 51,3 m pour 57 g (celui-ci aussi, intégralement fait sur mon roadbug-joujou).

SPA52719   SPA52727

Posté par eibhlin à 18:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

24 mars 2018

Defil26, dix-septième et dix-huitième quinzaines

D'autres nappes à la cardeuses sur une base Ouessant noir. Petit essai en fin, retors chaînette, pour voir : 61,10 m pour 47 g.

SPA52678   SPA52681

 Et avec les mêmes nappes, retors au fil à coudre : 88 m pour 62 g.

SPA52682

Un nouveau retors de Landes et de blanc au hénné : 170 m pour 102 g et une bobine de blanc en cours sur mon nouveau jouet.

SPA52692   SPA52693

Y a des quinzaines plus productives que d'autres...

Posté par eibhlin à 10:45 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

25 février 2018

Defil26, quatorzième, quinzième et seizième quinzaines

Un écheveau de Landes de Bretagne en deux brins, 133m pour 69g et le début du filage d'un roux henné (fait maison) sur du blanc inconnu, mais fortement crimpé.

SPA52653   SPA52652

Retordue avec du Ouessant noir, la petite bobine nous donne 165m pour 93g.

SPA52654   SPA52657

Et un vert de cul de cardeuse, 95m pour 60g. Et parce que j'arrive au bout de mon (gros) sac de cul de cardeuse, j'ai ressorti ma mienne (de cardeuse) pour mélanger du Ouessant noir, avec des bouts de vert, de bleu métallique, de crème et de violet pâle.

SPA52659   SPA52662

Le résultat, retordu au fil à coudre :  170m pour 106g. Il va falloir que j'en fasse un peu plus comme ça.
On ajoute un nouvel écheveau de blanc inconnu de Saint-Renan en deux brins : 152m pour 94g.

SPA52664   SPA52676

Posté par eibhlin à 01:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

14 janvier 2018

Defil26, douzième et treizième quinzaines

Du blanc en deux brins, filé quasiment en suint (on dirait que la fermentation marche moins bien sur ces mèches longues et bien crimpées), 159,5m pour 90g.
Et un nouveau retors chaînette d'un joli vert de cul de cardeuse, 77m pour 54g.

SPA52618   SPA52625

Une semaine plus tard, j'ai lavé mon écheveau de blanc, j'ai eu du mal à l'avoir propre tellement il était gras. Une fois lavé, il a changé d'aspect, c'est normal pour moi, mais d'habitude je ne montre pas.

Là, puisque j'ai fait la photo, je fais voir. Ca semble moins net, moins lisse, mais ça reste parfaitement tricotable et c'est voulu. Au moins quand ils viennent d'une toison brute, je maltraite mes écheveaux, je les ébouillante, je les foule (les claque violemment sur une suface lisse plusieurs fois) ce qui génère un très léger feutrage. L'idée, c'est qu'une fois tricoté, ça ne bouge plus (ou en tout cas beaucoup moins). Mais quand je tricote, c'est en général avec l'idée que l'ouvrage tienne dans le temps. J'ai des pulls qui ont 15 ans ou plus et qui semblent (presque) comme neufs - sauf pour certains,  tricotés en acrylique, mais finalement ça c'est logique, l'acrylique c'est pas un truc fait dans la nature. Le synthétique, ça respire moins, ça isole moins bien (du chaud, comme du froid) et souvent, ça ne tient pas la marée (même si c'est pas cher).

SPA52645

Sinon, j'ai un début de bobine de landes de Bretagne (j'arrive au bout de la toison récupérée en mai dernier chez Patrick Sastre, qui vend désormais sa production laineuse sur naturalwoolplace) et un retors chaînette riquiqui de culs de cardeuse, à dominantes vertes et grises, 55m pour 30g.
Le landes sera probablement retordu sur lui-même.

SPA52646   SPA52647

J'arrive à la moitié de ce "défil26" (l'idée étant de montrer tous les 15 jours ce que j'ai filé pendant cette période), mais en jetant un oeil sur le stock de fibres qu'il me reste, je pense que je ne devrais pas avoir de mal à montrer d'autres filages d'ici 6 mois, même si je n'achète aucune fibre et que je ne récupère plus aucune toison d'ici la fin. Je me dis que pour d'éventuels lecteurs, ça peut être lassant de voir encore et encore des écheveaux qui se ressemblent plus ou moins. Mais, je vais continuer quand même, l'exercice est intéressant et me permettra d'avoir des repères chronologiques sur mes  filages pendant une période assez longue.

Posté par eibhlin à 10:50 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,


16 décembre 2017

Defil26, onzième quinzaine

Culs de cardeuse : du rouge bordeaux en retors chaînette, 93,53m pour 47g  et du vert (mâtiné de nuances bleues) retordu pareil, 44,18m pour 25g.

SPA52610   SPA52611

Une bobine de Landes, retordue en deux brins pour 179,35m pour 96g et un écheveau "pour rire" d'un joli rose, retors andin à deux brins, 23,50m pour 15g.

SPA52612   SPA52613

Posté par eibhlin à 14:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

02 décembre 2017

Defil26, dixième quinzaine

Du rouge bordeaux (cul de cardeuse) en retors à deux brins avec du Landes de Bretagne : 163,5 m pour 67 g.

Et un joli gris de cul de cardeuse, fait (on dirait) de mouton, de lin et d'un petit peu de soie, le tout en retors navajo : 62,5 m pour 45 g.

SPA52606   SPA52607

Et le rouleau de toison de Jacob, qui m'a été offert par Emilie (Pinson, la Mimie), lavé, cardé, pas très loin de chez elle, retordu en deux brins : 140,25m pour 69g.

 SPA52587   SPA52609

Posté par eibhlin à 12:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

18 novembre 2017

Defil26, neuvième quinzaine

Du noir de cul de cardeuse, une mèche qu'à la voir sans la toucher, on aurait dit une queue de rongeur mutant. Mais il a suffi d'écarter doucement la fibre pour confirmer qu'elle était longue et douce, comme pas permis. Je me demande si ça ne serait pas du cachemire : c'est possible, mais je n'en aurais pas confirmation. Quoi qu'il en soit je l'ai filé fin.

SPA52576   SPA52577

C'est parti en retors navajo, pour que cette douceur reste intacte : 96m pour 40g.

On ajoute un retors à deux brins d'une brebis de race inconnue (blanche), teinte au curcuma, avec du Landes de Bretagne : 205m pour 103g. Il est probable que je perde l'essentiel de la couleur jaune après lavage et exposition au soleil (mes doigts se sont bien colorés au retors et pour faire l'écheveau), mais ça n'est pas comme si je ne m'y attendais pas.

SPA52589   SPA52588

Posté par eibhlin à 11:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

04 novembre 2017

Defil26, huitième quinzaine

Du Ouessant noir, pour aller avec le cul de cardeuse qui me plaît trop : 87g pour 179,5m (avant lavage). Et le reste de la bobine en retors chaînette pour un écheveau riquiqui.

SPA52572   SPA52573

Et le reste de mon cul de cardeuse, vert tout clair, retordu avec du Landes de Bretagne, 77g pour 164m. Une fois de plus le "tout seul" de la bobine part en petit écheveau en retors chaînette. Il me reste pas mal de Landes et pas mal de culs de cardeuse différents. Quelques idées de ce que je pourrais en faire émergent, mais pour les laisser mûrir et "élargir le champs de mes possibles", je continue...

SPA52574   SPA52575

 

Posté par eibhlin à 16:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

21 octobre 2017

Defil26, septième quinzaine

Du jaune, résultat d'une teinture au curcuma (qui ne tiendra sans doute pas), destinée à être retordue avec du Landes de Bretagne, parce que je me dis que si ça s'éclaircit vraiment beaucoup, le gris du Landes devrait permettre que ça reste joli.
Et un petit écheveau de rien du tout : Ouessant noir et soie de sarie recyclée, plutôt doux, plutôt gonflant (fallait que j'essaie, parce que j'ai offert une nappe avec tout ça il n'y a pas longtemps et je me suis demandée si finalement, ça n'était pas un cadeau foireux. Suis contente, je crois que c'est un joli cadeau).

SPA52551   SPA52552

Et une petite bobine d'Ouessant noir qui se remplit doucement (pas de photo).
Mais, aujourd'hui où avec d'autres, j'ai partagé les mains qui s'activent, les chiens qui dorment, les bouches qui racontent des choses (souvent marrantes et toujours instructives) après avoir mangé (du bon et du très bon).

Les monts d'Arrée, c'est beau et on y trouve toujours des gens intéressants (même si techniquement, il peuvent venir d'un tout petit peu plus loin).

J'ai pu mettre des visages et des voix sur des noms que je croise souvent ici ou là : petit bonheur précieux que je suis toute contente d'avoir eu aujourd'hui et qui atténuera certainement les humeurs maussades à venir (à cause du boulot, des trucs qui marchent jamais et autres ennuis, plus ou moins pénibles). Je me sens privilégiée d'avoir été invitée à une si belle rencontre.

SPA52558   SPA52560

SPA52561   SPA52562

SPA52566   SPA52567

SPA52563  SPA52569

Posté par eibhlin à 20:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,