17 septembre 2017

Defil26, quatrième quinzaine

Une petite nappe à bouboules venue de chez Faerie (aucune idée de la composition), d'une couleur pétante, style "la licorne n'a pas digéré son quatre heures". D'autres petites méchouilles venues du même endroit sont prêtes à trouver leur place dans le nouveau grand projet : "culs de cardeuse et brut de fonderie", parce qu'avec certains culs de cardeuse (il m'en reste plus de 500g à vue de nez), je crois que du Ouessant noir (voire  de l'inconnu blanc) rendrait mieux. Comme j'ai pas tout donné mon "brut de fonderie" cette année, je crois que c'est pas ça qui manque...

SPA52517   SPA52511_medium2

 Démarrage d'une nouvelle bobine de Landes de Bretagne et retors de mes derniers morceaux de Zwartbles.

SPA52525   SPA52524

Posté par eibhlin à 16:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


09 septembre 2017

Defil26, troisième quinzaine

Retors cul de cardeuse roooooose et Landes de Bretagne (100g, 280m)

SPA52501  SPA52503

Le reste de rose retordu en Landes de Bretagne me donne 67g pour 175,30m avant lavage.

Et comme je crois que je vais avoir de quoi faire un tricot intéressant avec tout ça, je continue : nouveau cul de cardeuse, lui aussi retordu avec du Landes de Bretagne: 107g pour 271,70m

SPA52504   SPA52512

Côté toisons : sortie de soupe pour la dernière fournée de blanc le 26 août. C'est lavé, séché. Yapluka.

Posté par eibhlin à 16:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

26 août 2017

Defil26, deuxième quinzaine

En attendant, d'attaquer une deuxième bobine de Zwartbles noir profond (qui semble plutôt brun sur la photo), hop, un petit navajo de cul de cardeuse (34g pour 67,5m) et un nouvel écheveau de cul de cardeuse et Landes de Bretagne (100g tout rond pour 266,5m), ce qui veut dire que c'est un petit peu plus fin que le premier de la même couleur. Et puisque je suis d'humeur filandière en ce moment (ça ne durera pas, d'autres trucs finiront par interférer), j'ajoute un nouveau cul de cardeuse (du rooooose) qui sera retordu avec du Landes de Bretagne (aussi fin que possible).

SPA52500  SPA52495   SPA52496  SPA52499

 La bobine de Landes de Bretagne à retordre avec le rooooose est en cours de remplissage (quand c'est tout fin, c'est long à faire).

Posté par eibhlin à 11:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

12 août 2017

Defil26, première quinzaine, au bout de deux semaines

Landes de bretagne et cul de cardeuse vert (très clair), environ 263m, 103g

photos avant lavage

SPA52481   SPA52482

Pour le lavage, j'ai foulé (claqué l'écheveau plusieurs fois sur une pierre plate), mais je n'ai pas ébouillanté (je craignais que le mélange inconnu du cul de cardeuse ne réagisse mal, ou en tout cas, différemment de ce qui vient de la toison). Une fois lavé, l'écheveau me plaît toujours autant, alors je ne résiste pas : mets juste en deuxième photo, mon tout premier écheveau de Landes de Bretagne à côté, retordu sur lui-même, un peu plus épais après lavage, mais pas tant que ça. Ca devrait pouvoir être tricoté ensemble

SPA52486   SPA52487

Si je gaze bien (parce que d'autres écheveaux sont à venir), je vais peut-être réussir à faire un très joli tricot en Landes de Bretagne et culs de cardeuses (y a d'autres couleurs que du vert, dans ce que j'ai reçu - même si la dominante est verte). Sauf que, pour que ça aille bien ensemble, il faudra continuer à filer vraiment fin... et ça, ça prend plus de temps....

Et je viens de finir de filer une autre bobine du même vert en tout fin (hayé, je n'en ai plus...).  Pour retordre, il va me falloir une bobine de Landes de Bretagne (toujours en tout fin) et ça aussi, ça va prendre un peu de temps.

Pour éviter de me lasser, je m'en vais remettre un peu de zwartbles sur le rouet. Parce que pour le zwartbles, j'arrive au bout de tout ce que j'avais, c'est à dire pas loin de 2kg avant lavage (mais avec pas mal de perte au peignage).

Posté par eibhlin à 09:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

11 juin 2017

J'veux du tweed (et j'en ai toujours pas)

Bien décidée à poursuivre mon expérience (narrée ici), je suis repartie à gamberger sur une solution dont le résultat correspondrait enfin à ce que je recherche. Alors, j'ai voulu essayer avec un navajo, parce qu'avec ce retors-là, mes deux mains travaillent assez facilement de concert, donc ajouter des petites touches de couleurs ici et là au retors chaînette, sur un fil fin, tout seul, ça me semblait faisable. J'ai préparé mon fil tout seul, filé fin en Ouessant noisette sur ma bobine. Jusque là, c'était bon. Ensuite, j'ai préparé mes petites méchouilles de couleur, pour faire comme Tine, mais intégrer les mèches dans les boucles, au lieu de les mettre entre les deux fils d'un retors à deux brins.

SPA52228

On se rapproche, mais j'ai ramé et (pas qu'un peu). C'est pas laid, certes, mais je ne suis pas certaine que les fibres de couleur se tiendront bien dans un tricot (et j'aime quand ça se tient bien), alors, re-gamberge et je repars sur un petit fil tout seul, filé fin en Ouessant blanc sur ma bobine. Sauf, que là, j'intègre directement les touches de couleur dans le tout seul. Ensuite, je retors, toujours en navajo.

SPA52229

On se rapproche là aussi, mais c'est toujours pas ça. Sans doute parce que mes petites plages de couleur sont trop longues sur le fil tout seul.

Enfin bon, j'ai de quoi faire des bonnets et des bonnets (ou autre chose) avec ces fils tweedés qui n'en sont pas vraiment.

SPA52231

L'aventure n'est pas finie pour autant...

Posté par eibhlin à 17:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


01 mai 2016

Elcoeda, t'es ma copine !

J'ai succombé et je me suis inscrite à l'échange trio 2016 sur tricotin. L'idée, c'est qu'on prépare 100g de fibres sous forme d'une nappe ou d'autre chose, pour les envoyer ensuite à une fileuse (bon, je crois qu'il y a un fileur dans le lot, mais on va faire comme au XVIIe siècle et faire accorder la grammaire à la majorité), qui à son tour enverra le résultat de son filage à une autre fileuse. L'échange est en aveugle, le colis doit être prêt avant qu'on sache à qui on va l'envoyer. J'ai eu jusqu'au 20 avril pour préparer mes 100g de fibres, mais un emploi du temps chargé. Dès le premier week-end de mars, j'ai sorti la cardeuse, mes sacs de fibre et j'ai joué et joué et rejoué, parce que j'ai eu le nez de filer mes premières concontions (et franchement, c'était pas concluant).

Mon colis est parti dans les temps chez Lolatralala. Elle fait des choses à tomber, je ne sais pas si elle aimera, mais je la sais indulgente.

Et aujourd'hui, j'ai enfin ouvert mon colis qui attendait sagement la date prévue dans un placard (parce que oui, j'ai tenu bon et je ne l'ai pas ouvert avant aujourd'hui). Je me suis levée et comme une gamine, les yeux encore endormis, avant même mon café, j'ai déballé ce qu'Elcoeda m'avait concocté.

SPA51905

Un petit carnet, des anneaux marqueurs (justement, je n'en ai pas et j'ai un vague projet dentelle pour lequel ils m'aideront beaucoup), des perles en forme de feuille, un rouleau de scotch de luxe et une carte dont le texte me touche beaucoup. On sent toute l'attention et la considération qui a été mise dans la préparation de ce carton. Ca met plein de soleil dans ma journée. Je suis aux anges.

Les tresses bleues sont celles que je vais devoir filer pour les envoyer à quelqu'un d'autre. Et les autres fibres ne sont rien que pour moi. Le tout teint maison et tout doux. Ca me donne envie de me mettre à la teinture. J'aime toutes ces couleurs ! Et je gamberge déjà à comment filer cette tresse si bleue, si calme et pourtant pleine d'une énergie rentrée que j'ai bien l'intention de réussir à mettre en valeur. 

 

Posté par eibhlin à 10:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

21 avril 2016

Fractal spinning et recyclage de bouts de fils

Sur tricotin, Marie (Rue de la Laine) propose tous les mois un thème. En avril c'était "fractal spinning", un truc à la mode chez les yankis qui permet d'associer des couleurs de manière plutôt intéressante. Comme souvent, il faut m'expliquer longtemps pour que je comprenne, mais le potentiel de la méthode me plaisait trop pour que je ne fasse pas l'effort. Alors j'ai cherché et avec les petits dessins et les commentaires de groupes de fileuses anglophones, j'ai enfin saisi le principe et glâné au passage d'autres idées, pour d'autres associations futures.

Spinning Hand Dyed Yarn | SweetGeorgia Yarns

There is a magic about handspun yarn from hand-dyed fibre. The way each colour morphs and blends into the next in a single, and how the colours are scattered and recombined through plying. It's for spinners who love and appreciate the fine, nuanced way that colours transform in the spinning process.

http://sweetgeorgiayarns.com

J'avais en stock des couleurs acidulées. J'en ai choisi 8. Je les ai divisées en deux, puis j'ai filé à la suite une demie mèche de chaque couleur. Les demies-mèches restantes ont chacune été divisées en 24. Il ne me restait plus qu'à filer ces 24e de mèches à la suite, dans le même ordre. Ca n'est pas vraiment compliqué à faire et c'est plutôt rigolo. La fibre est gonflante, aérée, le fil devrait être agréable à travailler.

Si j'avais été rigoureuse dans mes séparations (en pesant la fibre par exemple) et si j'avais été un peu plus régulière dans le filage, je n'aurais pas eu ce  reste sur ma première bobine. Mais bon, c'est la rançon de faire les choses à la louche et ce tout petit métrage n'est pas perdu pour autant...

SPA51894    SPA51897

Et voici ce que j'en ai fait : un écheveau de 75g pour 187m (j'étais tellement contente que j'ai mesuré).

Je pensais que ça ferait des chaussettes, ou plus probablement des parties de chaussettes, parce que ces couleurs ensemble ne me ressemblent pas du tout. Mais, là-dessus Fée d'automne me dit qu'elle aime bien les notes de cet écheveau. Et comme j'aime ce qu'elle produit de ses doigts de fée, hop, le fil est collé dans une enveloppe à bulles et s'en va vers la Belgique.

SPA51896

Et puis, j'ai eu l'idée un peu dingue de faire passer à la cardeuse plein de petits morceaux de fils divers et variés.

Il a fallu passer le paquet plusieurs fois dans les rouleaux, pour que ça donne quelque chose de filable.

Là, ça me plaît bien, malgré le côté fantaisie.

SPA51884    SPA51885

Alors, je lance un appel pour récupérer tous les bouts de fils joints aux catalogues papier des 3 Suisses ou Bergère de France et les petits restes qu'on finit toujours par jeter, faute de leur trouver une utilité.

Et je découvre que d'autres ont eu la même idée ;-)

mitaines avec laine filée main

Une pincée de laine récupérée dans les catalogues de laine Passage à la cardeuse voici ce que je vais filer sur mon country j'obtiens 65 g mais j'ai rajouté des morceaux de soie que ma fille avait trouvés à Londres dans le quartier indien tricot avec aiguilles n°7 et la tige réalisée en laine...

http://lainesribouldingues.wordpress.com

 

Posté par eibhlin à 19:17 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

14 septembre 2015

Nigelle, cardamome, curcuma et curry vert

Au bout de quelques petites heures ce week-end, j'ai filé un peu plus de la moitié de la nappe "veine d'épice" d'Ama Yaga. C'était tellement facile dans mes doigts, que ça en était presque déconcertant. Pourtant les fibres sont assez différentes, mais si la viscose noire crisse un (tout petit) peu, ça reste assez long pour que ça se fasse (presque) tout seul. Par moment, on tombe sur un petit peu de soie qu'il faut pincer à peine plus fort, mais vraiment à peine, pour éviter que ça ne parte en courant ou que ça devienne fin au point de casser. Le kibrille, il y en a juste assez, pour rendre la profondeur voulue aux autres couleurs de fibres. Plus, ça aurait fait paillettes, effet "star-je-me-la-pète-un-peu-trop". Là, c'est juste bien (enfin, moi, j'aime) !

Comme souvent quand on a des couleurs qui pètent, une fois la chose filée, j'avais peur de la "pastelisation", qui aurait tout simplement gâché et terni toute la palette.

J'ai hésité à retordre le fil sur lui-même. J'aurais pu le laisser en célibataire, mais il pleurait pour que je ne laisse pas tout seul.

Alors pour que toutes ces variantes ressortent bien comme je voulais, j'ai retordu avec un fil à coudre noir (parce qu'avec le noir, il n'y a jamais de faute de goût). Le résultat est très doux au toucher, moelleux, malgré la finesse du fil. Ca serait sacrilège d'en faire des chaussettes. Ca ne fera donc pas de chaussettes. Et on attendra la bonne idée pour en faire quelque chose de bien.

SPA51793(et en vrai, c'est plus joli que sur la photo)

Posté par eibhlin à 19:09 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

29 juillet 2015

Vous aimez le jaune ?

D'ailleurs, il est pas vraiment jaune, il a un côté orangé, soleil, qui a aidé à mettre de la lumière dans la maison ces derniers jours (tristes et gris comme à la Toussaint).

SPA51734   SPA51741

Unicolore, retordu à deux brins (deux bobines), ça a été musclé, mais le résultat en valait la peine. J'ai ressorti le dispositif de Dame Monique, pour le fil seul du mélange sombre et jaune. Que du coton, un coup du sombre, un coup du soleil, sans chercher à mesurer. Le dispositif de Dame Monique a été efficace, la pince de mon index et mon pouce droit a nettement moins souffert.

Je pensais que j'étais prête pour un retors andin (tu fais une pelote de fil tout seul et tu retords ensemble le fil de l'intérieur et le fil de l'extérieur de la pelote). J'étais pas prête, même si l'écheveau (petit) semble prouver le contraire. Ma pelote n'était sans doute pas assez serrée, le fil trop zigouigouité, y a eu des noeuds tout partout entre le fil du dedans et un paquet qu'est sorti avec, mais qu'aurait pas dû. Comme je sais parfois être d'une patience redoutable, j'ai détortillé ce que j'ai pu. Je n'ai pas eu trop de pertes, mais l'écheveau aurait gagné un quart de sa longueur sans cette oeuvre d'art.

SPA51739

Je m'étais dit que j'allais trier une petite toison en fin d'après-midi. C'était compter sans mon scrongneugneu de voisin qui s'est décidé à épandre pas moins de trois tonnes à lisier dans le champ d'en face. Il a fallu se calfeutrer et j'ai renoncé... 5 heures plus tard, ça sent toujours encore vraiment très très fort. Le pire, c'est que je le soupçonne de vouloir remettre ça demain (puisqu'il fera beau) et qu'il n'a pas sali toute la surface de son champ.

 

Posté par eibhlin à 19:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

25 juillet 2015

Je file, je trie, je sèche

 Premier essai de couleurs avec ma ramie, mon lin et mon coton :

SPA51719   SPA51723

J'ai comme un doute sur le rendu en tricot. Enfin, comme je suis dans une crise modulaire, cet écheveau servira, même s'il me reste à trouver comment et dans quoi. En attendant, j'ai remis du jaune sur la bobine avec l'idée de faire un retors en jaune aussi. Je sens que je suis repartie sur un nouveau projet qui va prendre très très loooooooongtemps.

C'est vraiment particulier à filer le coton, c'est court, tout doux et ça glisse beaucoup. La difficulté, c'est de trouver la bonne torsion : pédaler tout doucement, mais bouger les doigts assez vite.

Pour varier les plaisirs, tout en continuant à occuper mes doigts, j'ai commencé une première moufle :

SPA51733

J'hésite encore à faire des doigts et un couvercle, ça risque de rendre la chose un peu moins jolie (bien que plus pratique).

Si ça intéresse quelqu'un, le modèle est ici : http://www.ravelry.com/patterns/library/hansa-mittens et tout ce que fait Tuulia est toujours très bien expliqué et facile à suivre (sauf peut-être pour une vraie débutante qui n'aurait jamais utilisé un modèle en anglais).

Et puis, puisque le soleil est revenu aujourd'hui, j'ai trié une nouvelle toison (plus que deux à trier pour les copines) :

SPA51728   SPA51730

Elle est belle celle-ci, même si elle a demandé un peu de travail (beaucoup de recoupes et des trucs végétaux qui piquent).

Et pendant ce temps-là, une autre toison sèche dans mon "ustensile permettant un rinçage par la pluie/séchoir" ad hoc :

SPA51727

Les pierres sur le dessus évitent que tout s'envole.

Parce qu'ici, du vent, il y en a, tout le temps et pas qu'un peu. Quand il pleut, ça aide à rincer, quand il fait beau, ça aide à sécher. Quand il fait froid, ça donne l'impression qu'il fait encore plus froid, mais quand il fait chaud, ça permet de respirer.

SPA51726

Et vive les champignons !

 

Posté par eibhlin à 13:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,