11 juin 2017

J'veux du tweed (et j'en ai toujours pas)

Bien décidée à poursuivre mon expérience (narrée ici), je suis repartie à gamberger sur une solution dont le résultat correspondrait enfin à ce que je recherche. Alors, j'ai voulu essayer avec un navajo, parce qu'avec ce retors-là, mes deux mains travaillent assez facilement de concert, donc ajouter des petites touches de couleurs ici et là au retors chaînette, sur un fil fin, tout seul, ça me semblait faisable. J'ai préparé mon fil tout seul, filé fin en Ouessant noisette sur ma bobine. Jusque là, c'était bon. Ensuite, j'ai préparé mes petites méchouilles de couleur, pour faire comme Tine, mais intégrer les mèches dans les boucles, au lieu de les mettre entre les deux fils d'un retors à deux brins.

SPA52228

On se rapproche, mais j'ai ramé et (pas qu'un peu). C'est pas laid, certes, mais je ne suis pas certaine que les fibres de couleur se tiendront bien dans un tricot (et j'aime quand ça se tient bien), alors, re-gamberge et je repars sur un petit fil tout seul, filé fin en Ouessant blanc sur ma bobine. Sauf, que là, j'intègre directement les touches de couleur dans le tout seul. Ensuite, je retors, toujours en navajo.

SPA52229

On se rapproche là aussi, mais c'est toujours pas ça. Sans doute parce que mes petites plages de couleur sont trop longues sur le fil tout seul.

Enfin bon, j'ai de quoi faire des bonnets et des bonnets (ou autre chose) avec ces fils tweedés qui n'en sont pas vraiment.

SPA52231

L'aventure n'est pas finie pour autant...

Posté par eibhlin à 17:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


10 avril 2015

Enfin, il faut filer

Tant qu'à faire, j'ai essayé au rouet. Après pas mal de temps à m'escrimer sur du poil de chien pour finalement aboutir à un résultat que je trouve finalement acceptable (faudra que je raconte la chose), j'ai tenté le filage d'un petit morceau de la toison crème (ou noisette, je ne suis pas sûre de l'appellation adéquate).

Sans doute à cause de ma petite expérience en chien, j'en ai fait un fil tout fin.

J'avais l'intention de remplir ma bobine avant de retordre de manière classique, mais non... Je suis tombée sur le thème du mois d'avril sur tricotin et je n'ai pas pu résister. Voici donc mon tout premier retors navajo, à peine sec, "choc thermiqué", frappé violemmment sur une surface dure avant séchage à l'air, sur un fil, avec un bon gros poids pour que le fil ressemble à un vrai fil.

SPA51585 SPA51591

Je ne suis pas sûre que ça soit très joli. Sans doute en partie à cause de la couleur, on dirait un peu de la corde (enfin de la ficelle). Mais je suis très contente de moi.

 

Histoire de savoir si ce fil était facile à travailler, j'ai fait un carré au crochet (à intégrer dans un projet prévu sur un très loooooong terme).

Le carré central est fait à partir d'un filage d'un mélange soie mérinos déjà teint, présenté en ruban. La fibre est belle, mais le fil n'a pas beaucoup de tenue.

Surprise : c'est très agréable à travailler (beaucoup plus que certains fils que j'ai filé à partir de rubans traités). Je trouve que ça rend vraiment bien. Le retors navajo y est peut-être pour quelque chose. Et cette couleur rendrait magnifiquement sur un pull Aran. Il va me falloir du temps. Mais l'envie de continuer est bien là.

SPA51593

Posté par eibhlin à 23:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,