Et comme même ici (où des réfugiés climatiques viennent s'abriter), je me traînais depuis une semaine, j'ai attendu jusqu'à aujourd'hui pour sortir ma toison d'avranchine de sa soupe. Il a fallu un petit orage et pas mal de pluie hier pour rafraîchir l'air et me redonner un peu d'énergie. Au bout d'un mois de trempe (pile-poil), il y avait une belle couche de pâte d'algues rouges sur le dessus, l'odeur a fait fuir l'homme ("mais comment tu fais pour rester à côté d'un truc qui pue autant") et a attiré des mouches (les vertes, les spécialistes es-pourriture). Tout a été rincé dans trois bains d'eau de pluie. Ca pue toujours, mais nettement moins. J'irai déplacer les cagettes un peu tous les jours pour que tout soit exposé au même vent et à la même pluie (d'ailleurs, j'en reprendrais bien un peu de la pluie). D'ici trois à quatre semaines, ça sera rincé et la pestilence se sera envolée.

SPA52752

Et qui dit sortie de soupe, dit mise en trempe d'autres toisons. Faut pas laisser perdre...

Les cinq toisons de Gouesnou m'ont suppliée d'être triées avant les autres (elles étaient d'ailleurs rangées devant les autres, ça a facilité le choix).
A vue de nez, on dirait c'est une année à feutrage pour les Ouessant, en tout cas, pour ce petit troupeau. Je n'y connais toujours pas grand-chose en moutons, mais on m'a dit que ça pouvait varier beaucoup d'une année à l'autre, suivant les conditions météo. Je confirmerai (ou pas) quand je trierai les toisons de Lampaul-Plouarzel (que je récupère depuis au moins trois ans, à force, j'ai l'impression de bien les connaître).

Pour les photos qui suivent : à gauche, la toison, à droite ce qui est gardé avec en dessous des cagettes les parties vraiment trop feutrées, dures de chez dures, avec toujours le petit "nid" compact, plein de graines et autres débris végétaux, qui correspond au cou de la bête. Toutes ont été pré-triées (les parties vraiment crottées sont absentes) et présentaient peu de débris végétaux. Les éleveurs ont eu une pensée pour la trieuse, c'est plutôt sympa.

SPA52743   SPA52747

La petite blanche est toute petite. Les pointes semblent un tout petit peu feutrées, mais rien de trop dramatique. C'est un bel écru, plutôt doux. Comme il y en a peu, je vais sans doute laver au savon, sans fermentation.

SPA52739   SPA52751

La suivante est malheureusement plus feutrée que la blanche. D'autres l'auraient peut-être simplement jetée ou utilisée pour du paillage, mais comme disait l'autre : "elle a un joli micronnage cette fibre" (en d'autres termes, elle est vraiment très fine, donc très douce). Du coup, j'ai gardé tout ce qui résistait à la traction sans effort surhumain. Ca n'est pas énorme, mais comme la couleur ressemble à certaines Ouessant de Lampaul, ça pourra être filé en même temps.

SPA52740   SPA52746

La suivante est d'un joli noir, avec un feutrage qui s'étale plus loin autour du coup, mais pas de feutrage notable ailleurs, et sinon de la fibre longue, du jarre et du tout doux en sous-poil. Je décide de garder le jarre aussi, parce qu'il est d'un noir très noir (et aussi parce que c'est quasi impossible à trier). On verra bien ce que ça donnera quand ça sera lavé. Et hop, elle part remplacer l'avranchine dans le bidon de fermentation.

SPA52742   SPA52748

Celle-ci est sans doute la soeur de la précédente (ou son frère), elle est un tout petit moins hétérogène et moins feutrée que la précédente. Hop, elle part dans le même bain.

SPA52744   SPA52749

Et là, celle que je n'ai pas gardée, parce que feutrée de partout et en même temps un peu trop défaite pour que j'ose essayer de reconstituer la forme de la bête et en faire un tapis version toison entière. Les "trous" sont trop nombreux pour un raccomodage efficace. La technique que je vais mettre en oeuvre (si j'ai la toison déjà feutrée comme il faut dans mon stock) est celle de Filo :

Le forum du filage / Feutrage de toison

Merci pour les explications. C'est bien tentant! Oui, bon, il faut trouver aussi le sirop Typhon, certes... Donc, il faut deux fois plus de laine pour le revers que pour l'endroit. Bien, je note. Et l'Ouessant feutrant bien, je suis rassurée de voir que les mèches restent bien détachées avec ton processus.

http://forum.tricofolk.info

Sur la photo de gauche : tout ce qui est parti au rebut.